Initiée en 1981, la politique à l'export sur l'Afrique répondait à un triple objectif : Faire profiter aux pays africains du savoir-faire acquis par la Compagnie à travers de nombreuses années dans le domaine des BTP; et surtout permettre à ces états de réaliser des économies dans leurs programmes de Grands travauxque la CSE chiffrait à prix corrects.

Ceci, en combinant l'utilisation d'un encadrement supérieur exclusivement africain et la proximité de sa base arrière lui permettant d'intervenir rapidement et d'acheminer son matériel dans les délais raccourcis.  

Donner à la Compagnie l'aptitude à intervenir sur des sites différents (zones très montagneuses à déblai rocheux de Manantali, aux forêts de la montagne du Maoloko en Sierra Léone, etc...). Depuis, la CSE est intervenu au Mali, au Burkina Faso, en Sierra Léone, au Cameroun, en Gambie, en Guinée (Conakry) et au Niger..